Carte Ticket Restaurant : quels sont les avantages ?

Les tickets restaurants (ou plutôt devrait-on dire le Ticket Restaurant®, car c'est une marque protégée) font partie des incontournables parmi les avantages sociaux attribués aux employés. Il faut dire que c'est une méthode simple et rapide pour régler un repas, même s'il faut parfois s'astreindre à faire un peu de calcul mental au moment de payer. C'est pourquoi la carte Ticket Restaurant s'inscrit dans une évolution logique des tickets papier. Depuis avril 2014, elle remplace la version papier et fonctionne presque comme une carte bancaire dans les établissements qui acceptent le Ticket Restaurant traditionnel. Et les avantages sont nombreux.

Ticket Restaurant : retour aux fondamentaux

Le ticket restaurant est un moyen de paiement spécifique qui est partiellement financé par l'employeur. Ce dernier est mis à la disposition des salariés qui n'ont pas la chance d'avoir une cantine ou un espace de restauration dans les locaux de leur entreprise. Grâce au Ticket Restaurant, les salariés peuvent ainsi régler tout ou partie d'un repas chez un restaurateur, ou certains achats alimentaires dans une grande surface et les boulangeries.

Pour le salarié, le Ticket Restaurant n'est pas imposable et c'est donc une somme qui vient en complément de sa rémunération. La participation de l'employeur varie entre 50 à 60% de la valeur totale du ticket. Pour l'entreprise, le Ticket Restaurant est un bon moyen pour prendre en charge la restauration de ses salariés tout en gardant un maximum de contrôle et de visibilité sur son budget.

Les conditions d'obtention et d'utilisation du Ticket Restaurant restent toutefois particulièrement cadrées. Il ne doit y avoir aucun lieu de restauration dans les locaux de l'entreprise, et le nombre de tickets est limité à un par journée de travail et par salarié.

Comment optimiser les dépenses

6 façons de réduire le coût des déplacements et les frais professionnels.

 

La carte Ticket Restaurant : la digitalisation en marche

Jusqu'à présent, l'employeur devait faire parvenir à chaque salarié des carnets de tickets restaurants, ce qui occasionnait du temps de gestion et un coût qui n'est pas neutre. Pour les employés, transporter ces carnets volumineux n'était pas toujours pratique et la carte vient moderniser cette approche.

L'employeur remet au salarié sa carte Ticket Restaurant une seule fois, puis celle-ci est chargée automatiquement et à distance par le service dédié. Les salariés peuvent ainsi vérifier leur solde en temps réel grâce à l'application mobile qui y est attachée. Cette carte fonctionne comme une carte bancaire classique, avec un système de carte à puce et un code confidentiel associé au compte. Le paiement peut se faire au centime près et la carte est utilisable avec tous les terminaux de paiement électronique des restaurateurs participants.

La carte Ticket Restaurant permet une distribution et une gestion plus efficace des titres de restauration, et fait gagner du temps au moment de régler une  dépense profesionnelle. À noter que si l'employeur décide de passer à la carte Ticket Restaurant, tous les bénéficiaires sont concernés. On ne peut donc pas disposer de la version papier en parallèle de la version carte.

Puisque la carte Ticket Restaurant s'apparente à une carte bancaire, on peut l'utiliser pour payer en ligne. Cela peut être utile pour commander un repas à emporter ou pour se faire livrer au bureau. Enfin, il est aussi possible de l'intégrer dans une application de paiement virtuel comme le Wallet d'Apple qui offre la possibilité aux utilisateurs d'iPhone de régler via Apple Pay.

Le montant maximal par tranche de 24 heures qui peut être payé avec la carte Ticket Restaurant est de 19 euros par jour. Ce plafond est déterminé par la Code du travail et s'applique automatiquement à toutes les cartes. Enfin, en cas de perte ou de vol, il est possible de faire opposition afin de bloquer la carte et d'en commander une nouvelle.

En papier ou en version carte, les règles restent les mêmes

Si la carte Ticket Restaurant reste extrêmement pratique, son utilisation et les règles qui en découlent sont similaires aux tickets en version papier. C'est-à-dire qu'elle ne peut pas être utilisée le dimanche et les jours fériés, à moins que l'employeur l'autorise en justifiant d'une activité professionnelle sur ces journées.

Même avec la carte, il sera toujours interdit de payer une dépense en Ticket Restaurant pour ensuite passer la facture en note de frais. Si elle est avérée, cette pratique frauduleuse peut d'ailleurs coûter cher au salarié qui tenterait de tricher.

Si la carte Ticket Restaurant resserre un peu les règles d'utilisation avec la limite des 19 euros qui était auparavant facilement contournable pour les utilisateurs de la version papier, elle apporte de nombreux avantages qui compensent largement cette application stricte de la loi. Le principal étant le paiement au centime près qui ne nécessite plus de devoir « casser » un ticket pour un petit achat. Pour les entreprises, cette digitalisation peut aussi accompagner la digitalisation de son système de gestion des notes de frais pour gagner du temps, de l'énergie et de l'argent au moment de gérer les remboursements des dépenses professionnelles.

Si cet article vous a plu. Je vous invite à télécharger notre E-Book : "10 conseils pour votre politique dépenses" et à découvrir notre solution "Concur Expense"

Nous vous invitons égalemment à calculer le ROI de la mise en place d'un outil de gestion de notes de frais automatisées.

 

Loading next article