Une nouvelle étude globale décrypte le profil et les besoins des voyageurs d’affaires d’aujourd’hui

Paris, le 13 septembre 2011 – Les voyageurs d’affaires déclarent faire un usage croissant des technologies pour voyager plus intelligemment et s’adapter à la vie en déplacement, selon la nouvelle étude de la GBTA et Concur.

Les voyageurs d’affaires utilisent de plus en plus les technologies, non seulement pour rendre leurs déplacements plus productifs, mais également pour rester en contact avec leurs proches : voici ce que révèlent les résultats d’une nouvelle étude publiés récemment, qui présentent les différentes catégories de grands voyageurs.

Parmi tous les voyageurs interrogés, une vaste majorité (79 %) indiquent qu’ils emportent souvent leurs appareils électroniques en déplacement pour rester en lien avec leur famille et leurs amis. Au moins deux tiers des professionnels qui emportent un ordinateur portable, une connexion haut-débit sans fil, un GPS et un smartphone utilisent également des applications mobiles dédiées aux déplacements, entre autres outils.

Les résultats de l’enquête The Business Traveler Market Segmentation Study sur les voyageurs d’affaires, financée par Concur, l’un des principaux fournisseurs de solutions Web et Mobile de gestion intégrée des frais et des déplacements professionnels, ont été publiés récemment par la fondation Global Business Travel Association (GBTA).

Quelques généralités sur les grands voyageurs d’affaires

  • La plupart des voyageurs d’affaires estiment que rien ne peut remplacer leur présence physique (78 %), et aiment voyager dans le cadre de leur travail (78 %).
  • Pour près de la moitié des voyageurs d’affaires, rester en contact avec famille et amis (46 %) et voyager en sécurité (46 %) sont les principaux objectifs en déplacement.
  • Près de la moitié d’entre eux (46 %) ont des budgets limités, ce qui exerce une pression sur leurs projets de déplacement.
  • En moyenne, la durée du déplacement est de quatre jours, et son coût de 1 270 Euros (1 837 dollars).
  • En règle générale, les voyageurs d’affaires sont des hommes (59 %), sont âgés de 38 ans en moyenne, et ont fait des études supérieures (71 %).

Les voyageurs d’affaires : plusieurs catégories de profils

« Les voyageurs d’affaires sont les moteurs de notre secteur d’activité ; ils sont plusieurs millions à compter sur les services de Concur pour gérer chaque aspect de leurs déplacements et se faire rembourser leurs notes de frais », souligne Pierre Emmanuel Tetaz, vice président Business Développement Europe de Concur. « Comme cela apparaît clairement dans l’étude de la GBTA, les voyageurs d’affaires attendent des fournisseurs de technologies qu’ils les aident à gérer leurs déplacements et à rester productifs tout au long de leur mission. Concur innove en permanence pour servir ces voyageurs d’affaires et contribuer à leur simplifier la vie, en associant déplacements et notes de frais dans un processus continu ou tout est intégré sur une plateforme unique. Nous mettons ainsi à disposition des collaborateurs amenés à se déplacer un outil intuitif, disponible sur le web et sur les mobiles, et qui conjugue tous les aspects du déplacement : ordre de mission, réservation voyage, organisation pendant le voyage, notes de frais, remboursement des frais. Nous y intégrons continuellement de nouvelles technologies, telles que TripIt ou des fonctionnalités mobiles pratiques, qui leur permettent d’optimiser leur temps et leurs déplacements. »

Les différents types de voyageurs d’affaires

Il est fondamental de comprendre les besoins et habitudes des voyageurs d’affaires pour identifier les éventuels problèmes et apporter des solutions appropriées grâce à de nouvelles avancées technologiques. L’étude identifie cinq segments de voyageurs d’affaires sur le marché actuel : les Vétérans (33 %), les Ereintés de la Route (25 %), les Fébriles & Inquiets (21%), les Fans de technos (14 %) et les Nouvelles Recrues (7 %). Cette classification repose sur les objectifs de leurs déplacements, leurs caractéristiques, l’usage qu’ils font des technologies et leurs données démographiques.

Les Vétérans, les voyageurs d’affaires les plus expérimentés
  • En bref : en moyenne 12 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement; (88 %) d’entre eux sont âgés de 35 ans et plus.
  • Voyageurs expérimentés, ils n'ont aucune difficulté à gérer leurs déplacements, régler les modalités de leur voyage et assurer le suivi de leurs dépenses.
  • L'objectif principal des voyageurs d’affaires de cette catégorie est de veiller à ce qu’ils ne soient pas gênés par un manque d’équipements connectés, preuve d’une réceptivité élevée aux nouvelles technologies, pour une plus grande productivité en déplacement.
  • Ce groupe aime les déplacements professionnels ; la quasi-totalité des voyageurs vétérans (94 %) emportent avec eux un ordinateur portable et un Smartphone pour rester en contact.
Les Ereintés de la route, qui voyagent plus souvent et moins volontiers
  •  En bref : en moyenne 15 déplacements par an, et trois nuits hors du domicile par déplacement ; la plupart sont plus âgés, 74 % d’entre eux étant âgés de plus de 35 ans.
  • L’objectif principal des « Ereintés de la route » est de se sentir en sécurité pendant les déplacements (42 %), et de rester en contact avec leurs proches (41 %).
  • Les « Ereintés de la route » souhaiteraient se déplacer moins et tendent à préférer la voiture à tout autre moyen de transport.
  • Parmi toutes les catégories de voyageurs, les « Ereintés de la route » sont les plus susceptibles d’emporter un GPS portable en déplacement. Les Fébriles & Inquiets, moins souvent en déplacement, sont confrontés à des difficultés lors des voyages d’affaires
  • En bref : en moyenne 11 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement ; ils sont généralement plus jeunes, 89% d’entre eux étant âgés de moins de 55 ans.
  • L’objectif principal des « Fébriles et Inquiets » est de se sentir en sécurité pendant les déplacements (50 %), et de rester en contact avec leurs proches (46 %).
  • Moins habitués aux déplacements, ces voyageurs d’affaires tendent à apprécier ces missions, mais voyager vers de nouvelles destinations et respecter des politiques d’entreprise les rend nerveux.
Les Fans de Technos, des voyageurs d’affaires enthousiastes, qui adoptent immédiatement les nouvelles technologies
  • En bref : en moyenne 13 déplacements par an, et quatre nuits hors du domicile à chaque déplacement ; ce sont en grande majorité de jeunes voyageurs, 52% d’entre eux étant âgés de moins de 34 ans.
  • Ces passionnés de technologies apprécient particulièrement les déplacements professionnels. Ils comptent sur la technologie pour être plus productifs et rester en contact avec leur famille et leurs amis.
  • Ils sont susceptibles de dépenser davantage à chaque déplacement, et plus enclins à prendre l'avion pour atteindre leur destination. Les voyageurs d’affaires de cette catégorie aiment utiliser les dernières innovations technologiques, telles que les tablettes électroniques (25 %) pendant leurs déplacements.
Les Nouvelles Recrues, des voyageurs d’affaires moins expérimentés, qui souhaitent partager leurs aventures
  • En bref : en moyenne 14 déplacements par an, et six nuits hors du domicile à chaque déplacement ; les voyageurs d’affaires de cette catégorie sont les plus jeunes, 60% d’entre eux étant âgés de moins de 34 ans.
  • Généralement, ce groupe de jeunes voyageurs d’ est désireux de partir à la découverte de nouvelles destinations pendant les voyages d'affaires, de voyager plus souvent et de partager ses expériences, souvent par le biais des médias sociaux, pour retrouver amis ou collègues pendant les déplacements.
  • Les Nouvelles Recrues sont susceptibles d'effectuer davantage de déplacements internationaux et de travailler dans le domaine des technologies informatiques.

Loading next article