SAP Concur : Comment résoudre le puzzle du voyage d'affaires durable ?

Le vendredi 5 juin, nous avons organisé un webinaire en direct pour la Journée mondiale de l'environnement afin de discuter des conclusions de notre nouveau rapport : "Indice de durabilité des voyages d'affaires".

En écoutant d'abord la table ronde, puis les questions-réponses de l'auditoire, l'importance des voyages et des entreprises à caractère durables m'a semblé encore plus pertinente dans le contexte post-pandémique. Je me suis demandé si la pause actuelle dans le domaine des voyages d'affaires mondiaux ne serait pas le moment idéal pour examiner comment les entreprises peuvent commencer à planifier dès maintenant un avenir plus durable en matière de voyages d'affaires ?

Indice de durabilité des voyages d'affaires

Notre nouveau rapport à découvrir

 

D'une durée de 45 minutes seulement, le webinaire s'avère être une excellente occasion de faire un tour d'horizon des questions en jeu, de recueillir des informations et de tirer des enseignements de la recherche. Le débat en ligne met en vedette le vice-président et directeur général de SAP Concur EMEA, Pierre-Emmanuel Tetaz, l'auteur du rapport et l'influence de Jim McClelland sur le développement durable, ainsi que notre hôte Gren Manuel, rédacteur en chef chez Raconteur.

Ensemble, les trois participants présentent les points forts de cette étude, discutent de ce que les données nous apprennent sur la situation des voyages d'affaires durables en Europe et évaluent l'impact des politiques et des pratiques sur le bilan tryptique "la population, la planète et le profit".

Dans un premier temps, nous avons réalisé ce rapport de recherche afin de tenir compte des responsabilités climatiques du secteur du voyage, qui représente 5 % des émissions mondiales de carbone, dont les voyages d'affaires représentent environ 30 %. Le développement durable est une priorité pour SAP et nous pensons qu'il est particulièrement vital pour le secteur des voyages d'affaires de s'engager collectivement à réduire les impacts environnementaux. Nous pensons que des études comme celle-ci nous aideront à mieux comprendre les besoins de nos clients en matière de voyages d'affaires durables ainsi que les attentes des voyageurs eux-mêmes.

C'est la raison pour laquelle nous n'avons pas seulement interrogé 2 450 décideurs du secteur des voyages d'affaires, mais aussi 2 000 autres voyageurs d'affaires de 11 pays européens et de 13 secteurs diverses. Outre les préoccupations environnementales, nous voulions nous assurer que les facteurs sociaux et environnementaux étaient pris en compte et cette étude aborde le voyage responsable dans le cadre de la responsabilité sociale globale des entreprises. C'est pourquoi l'étude a adopté le bilan triptyque " la population, la planète et le profit" comme mesure de référence.

En recueillant cette abondance de données et ce large éventail d'opinions, vous découvrirez ce que les gens pensent et veulent vraiment. Vous disposerez de preuves tangibles quant à l'importance des voyages durables pour les différents publics et aux différentes régions d'Europe.

Les résultats sont fascinants. Par exemple, le fait que 98 % des entreprises sont prêtes à allouer un budget plus important aux voyages durables, et que 97 % des voyageurs d'affaires soint prêts à accepter des temps de trajet plus longs, donne un sentiment d'opportunité extrêmement encourageant.

Pourtant, seuls 29 % des décideurs considèrent que l'empreinte carbone est importante ; et près de la moitié (49 %) des plus jeunes voyageurs (18-24 ans) ont admis que l'aspect durable des voyages d'affaires ne leur était même pas venue à l'esprit.

En réalité, ces messages contradictoires commencent à raconter l'histoire d'une industrie qui continue à donner un sens à la durabilité : 76 % d'entre eux savent qu'un changement est nécessaire, mais seulement 17 % sont convaincus qu'ils font les choses avec succès.

Pourquoi en est-il ainsi ? Eh bien, parmi les nombreuses raisons interdépendantes, la recherche a identifié un manque fondamental de données et de visibilité comme étant la plus grande pierre d'achoppement pour beaucoup de ceux qui cherchent à progresser. Environ 6 professionnels sur 10 (59 %) reconnaissent ouvertement qu'ils ne se sentent pas suffisamment équipés pour mettre en œuvre avec succès une politique de voyage durable, 33 % d'entre eux étant actuellement incapables d'évaluer l'impact de leur activité de voyage.

Le rapport complet met en évidence les attitudes et les comportements, ainsi que les questions culturelles et techniques qui se cachent derrière ces chiffres. En plus des résultats de la recherche, le webinaire comprend des conseils pratiques sur les mesures qui peuvent être prises dès à présent, tant par les organisations que par les particuliers.

La section Q&R du webinaire aborde également certains des détails et des discussions de suivi sur des questions telles que la compensation carbone, les normes de mesure de l'impact, etc.

En fin de compte, les résultats du rapport et l'engagement dans le webinaire montrent comment le voyage durable représente un objectif commun pour tous ceux qui participent aux voyages d'affaires et une passion pour un nombre croissant d'entre nous

Certes, il est difficile de trouver une solution positive à la crise actuelle de la COVID-19. S'il y en a une, ce sera peut-être une fois que les voyages reprendront comme à leur habitude, les entreprises auront profité de ce temps pour trouver comment gérer les impacts et réaliser leurs opportunités de manière plus durable.

 

"La bonne combinaison d'incitations repose sur la visibilité et les données. Une bonne gestion des données est essentielle. Sans visibilité sur les comportements et les perceptions des voyageurs - pour les aider à comprendre ce qu'ils veulent et ce dont ils ont besoin, qu'ils soient sur les rails, sur la route ou dans les airs - il est presque impossible de mettre en œuvre une gestion du changement durable crédible et cohérente".

                      - Pierre-Emmanuel Tetaz, SVP EMEA et directeur général de SAP Concur

 

La meilleure façon de commencer ce chemin vers un voyage plus responsable est de revoir votre politique de voyage. Heureusement, avec le webinaire complet maintenant disponible sur demande, il n'y a pas de meilleur endroit pour commencer qu'en regardant cela maintenant.

Loading next article