Comment compléter une note de frais de restaurant ? Modèle à télécharger

La restauration est un passage obligatoire en matière de frais professionnels. Inviter un client à déjeuner fait partie des grandes traditions dans le monde des affaires, même si la pandémie de COVID-19 et le travail hybride ont quelque peu changé les habitudes et les comportements. Derrière un simple repas professionnel se cachent pourtant de nombreuses règles à connaitre pour faire vos notes de frais, les contrôler et les enregistrer. Et pour vous y aider, nous avons même inclus un modèle à télécharger.

Quelles sont les notes de frais de repas acceptées ?

Pour qu'une note de frais de restaurant soit acceptée, celle-ci doit respecter trois grands critères :

  • S'inscrire dans un cadre professionnel : un repas au restaurant peut-être remboursé par l'employeur uniquement s'il s'inscrit dans un contexte professionnel. Un repas avec un client, un fournisseur, un consultant, un candidat, un journaliste ou un partenaire d'affaires est un contexte professionnel. C'est la même chose si un salarié est en déplacement pour son travail. Aller manger au restaurant entre collègues n'est pas le cas. Le repas doit donc servir à créer ou entretenir une relation d'affaires, ou s'inscrire dans un voyage d'affaires validé.
  • Être raisonnable : inviter votre meilleur client une fois par an dans un très grand restaurant peut se justifier. Inviter tous vos clients au restaurant gastronomique n'est ni raisonnable ni justifiable vis-à-vis de l'URSSAF qui pourrait requalifier la dépense en avantage en nature.
  • Respecter la politique interne : certaines entreprises édictent des règles particulières qui doivent être respectées (plafond dans les dépenses de repas, liste de restaurateurs à privilégier, avec ou sans boissons alcoolisées, etc.).

Dans quel cas utiliser une note de frais de restaurant ?

Les notes de frais de restaurant peuvent être traitées selon deux méthodes : le réel ou le forfait (ou barème). C'est une distinction importante, car la manière dont la note de frais est utilisée est très différente.

- Pour le remboursement au réel, cela signifie que le salarié avance le montant du repas sur sa trésorerie personnelle. Il devra ensuite faire une note de frais qu'il soumettra à son employeur selon le processus en vigueur. Si la note de frais est bien conforme, le salarié sera remboursé de sa dépense au centime près. En général, cette méthode est utilisée pour les déplacements ponctuels et les repas auxquels sont invités des partenaires d'affaires de l'entreprise (clients, fournisseurs, consultants, etc.).

Dans le cadre du remboursement au réel, il est important de disposer des bons outils pour limiter les risques de fraude dans les notes de frais au restaurant. C'est notamment le cas si le salarié prétend avoir perdu ou oublié le justificatif, s'il invite un proche et fait passer le repas pour un déjeuner d'affaires, s'il émet un faux justificatif ou s'il prend le justificatif de quelqu'un d'autre pour gonfler la note.

- Dans le cadre du remboursement au forfait ou au barème, les choses sont un peu différentes. L'employeur octroie une avance de fonds au salarié selon un barème défini par l'URSSAF et mis à jour tous les ans. Cette somme de 19,10 € par repas en 2021 est exonérée de cotisations sociales. L'employeur peut toujours donner plus, mais il devra payer des cotisations sur cette différence. Le salarié touche cette somme selon le nombre de repas prévu pendant son déplacement et est libre de l'utiliser ou non, en totalité ou partiellement. Il n'a aucun justificatif à transmettre ni aucune note de frais à envoyer. C'est une pratique très utilisée notamment pour les salariés qui sont souvent sur la route, comme les commerciaux, par exemple.

Comment gérer la note de frais de repas ?

Si les règles sont strictes sur la conformité des notes de frais, les entreprises restent libres de les gérer de la manière qu'elles l'entendent. Pour certaines, le format papier prédomine. Pour d'autres, c'est via des tableurs Excel qui circulent par e-mail, ou des applications professionnelles.

Si vous n'avez pas de logiciel métier, il faut alors réaliser une note de frais à la main ou sur ordinateur.

Télécharger modele note de frais

Télécharger Modèle Note de Frais

Pour faire vos notes de frais via un tableur traditionnel (ou sur pdf), utilisez le modèle

 

Les entreprises les plus organisées utilisent une application professionnelle capable de gérer une note de frais de repas en quelques secondes depuis un smartphone. C'est une solution idéale qui limite les tâches administratives, les risques d'erreurs et de fraude, et qui fait gagner beaucoup de temps, tant dans la création de la note de frais que dans son traitement administratif, sa validation et son remboursement.

Pour cela, une fois la note réglée au restaurant, le salarié ouvre son application mobile de gestion des frais professionnels, prend une photo du reçu et tout est automatiquement intégré grâce à un système de reconnaissance des caractères (TVA, date, lieu, montant final, etc.). Il ne reste plus qu'à ajouter le nom des invités, le cas échéant, et en 30 secondes, la note de frais est faite et le reçu peut être jeté à la poubelle.

Les repas au restaurant sont des dépenses professionnelles communes dont le traitement peut être optimisé avec les bons outils. Plutôt que de rapporter une enveloppe pleine de justificatifs à la fin d'un déplacement, le salarié traite ses notes de frais en temps réel, en toute conformité, et en continu afin d'être remboursé plus facilement.

Gestion des notes de frais

Gestion des notes de frais

Automatisez et améliorez le processus de gestion des notes de frais

 

Loading next article