Quels sont les avantages de l’indemnité kilométrique vélo ?

Alors que la question écologique n'a jamais été aussi importante, les pouvoirs publics ont créé en 2020, avec le forfait mobilités durables, un outil permettant aux entreprises de contribuer à la réduction de leur empreinte carbone. Ce forfait intègre notamment l'ancienne indemnité kilométrique vélo (IKV) afin d'encourager les salariés à utiliser un vélo pour les trajets domicile-travail. Une manière écologique et économique de se rendre sur son lieu de travail.

Qu'est-ce que l'indemnité kilométrique vélo (IKV) ?

Il s'agit d'une indemnité kilométrique que l’employeur verse aux salariés qui utilisent un vélo pour réaliser tout ou partie du trajet domicile-travail. Son objectif est d'encourager l'usage du vélo en participant financièrement au transport des salariés entre leur domicile et leur travail.

C'est en 2012, c'est à la suite du plan national vélo que l'on entend parler pour la première fois de l'indemnité kilométrique vélo, ou IKV. Trois plus tard, la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte officialise cette indemnité afin de promouvoir les mobilités douces. C'est à ce moment que l'IKV devient un sujet clé pour les entreprises qui souhaitent s'impliquer dans la protection de l'environnement.

En mai 2020 entre en vigueur la loi d’orientation des mobilités qui vient encourager les mobilités douces. Désormais, un employeur peut prendre en charge les frais de trajets de ses salariés lorsqu'ils utilisent un moyen de transport alternatif. Le forfait mobilités durables est né et comprend notamment les parcours domicile-travail réalisé en vélo (y compris vélo électrique), le covoiturage, les services de mobilités durables partagés (partage de véhicules électriques ou hybrides, location et mise à disposition en libre-service de trottinettes ou de vélos) et les transports publics (hors abonnements).

Pour des raisons de sens et de clarté, l'IKV est alors intégrée dans ce nouveau dispositif.

voyages d'affaires durables

Votre test d'éco-responsabilité

Quel est le niveau d’éco-responsabilité de votre politique voyage?

 

Forfait mobilités durables : comment recevoir l'IKV ?

L'indemnité kilométrique vélo est à la discrétion de l'employeur qui est libre de décider s’il souhaite, ou non, la mettre en place dans son entreprise. Si c'est le cas, les salariés concernés doivent justifier l'usage du vélo pour leur déplacement à travers différents moyens qui peuvent être inscrits dans la politique de voyage interne, comme une attestation sur l’honneur ou des justificatifs définis par l’employeur.

Le montant de l’IKV est de 0,25 € par kilomètre avec un montant maximum de 500 € par an et par salarié pour le secteur privé (200 € pour le secteur public). Cette indemnité reçue par les salariés est exonérée de cotisations sociales et d'impôt sur le revenu (dans la limite du plafond). À noter que l'employeur peut choisir de dépasser ce plafond, mais ce montant sera alors assujetti aux cotisations sociales. Le calcul de l'IKV se base sur le nombre réel de kilomètres parcourus que le salarié devra transmettre à son employeur, ou selon un forfait mensuel moyen qui implique la confiance de l'employeur envers ses salariés.

L'indemnité kilométrique vélo : des avantages pour l'employeur et les salariés

L'IKV est une mesure facile à mettre en place, dont les avantages peuvent aller au-delà de l'engagement écologique :

  • Exemption de cotisations sociales sur le forfait mobilités durables dans la limite du plafond. Pour l'employeur, l'IKV reste donc un geste avec un impact limité sur les finances de l'entreprise, peu de formalisme et sans coûts supplémentaires à prévoir.
  • Impact sur la marque employeur afin de conforter un positionnement clair susceptible d'attirer de nouveaux talents pour l'organisation. L'entreprise peut même capitaliser sur l'IKV avec différentes animations ludiques pour créer une nouvelle dynamique (courses de vélo, ateliers de réparation pour les novices, conseils et techniques pour choisir un nouveau vélo, séance de coaching, etc.).
  • Engagement concret de la marque pour protéger la planète dans le cadre de la mise en place d'une politique RSE.
  • Gain de place pour gérer le stationnement pour les organisations proposant des parkings sur place.
  • Gain de temps pour les salariés pour circuler dans les grandes métropoles.
  • Contribue à un meilleur équilibre personnel et à une meilleure santé en incitant les salariés à faire du sport et à se maintenir en forme.

L'indemnité kilométrique vélo est un instrument de responsabilité durable au service des salariés engagés pour la préservation de la planète. Un geste simple, mais qui peut avoir de grandes conséquences pour un meilleur climat social, une image positive des engagements de la marque, et qui constitue aussi un coup de pouce financier non négligeable pour encourager les personnes qui le souhaitent à se mettre au vélo. Une aide gagnant-gagnant pour tout le monde !

solution de gestion des déplacements professionnels

Gestion des voyages d'affaires

Faites de chaque déplacement professionnel une réussite.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser : 

 

Loading next article