Télétravail et fatigue virtuelle : 5 façons de s'en libérer

Confinement et distanciation sociale oblige, le monde est devenu plus virtuel, notamment avec la généralisation du télétravail, et nous passons de nombreuses heures face aux écrans. Cela peut générer une importante fatigue chez les collaborateurs, fatigue qui impacte directement la productivité de l'entreprise. Afin de lutter contre ce surmenage informatique, SAP Concur présente cinq mesures à considérer.

Le Covid-19 a profondément modifié notre manière de travailler, et notamment nos lieux de travail. Le télétravail est devenu la norme et, selon un récent sondage Gartner, 48 % des employés continueront à travailler à distance dans un avenir post-Covid. Mais avec la généralisation du travail à distance, un nouveau mal s'est développé : la fatigue virtuelle.

Directement liée au temps passé derrière les écrans, la fatigue en ligne réside dans le sentiment des collaborateurs d'être dépassés par ce temps d'écrans et impacte significativement le bien-être des salariés. Quand l'on sait que Zoom a vu le nombre de réunions en ligne passer à plus de 300 millions par jour en avril 2020 et que le marché devrait croître de 19 % au cours des cinq prochaines années, on comprend l'urgence pour les entreprises de se saisir du problème.

Les 5 conseils SAP Concur pour libérer ses collaborateurs de la fatigue en ligne.

1. Privilégier les messages et les e-mails :

Plus de 90 % de la communication est non verbale, ce qui rend les réunions traditionnelles en face à face plus propices à l'apprentissage des indices et du ton du langage corporel. Mais avec la visioconférence, il devient plus difficile d'évaluer la disposition d'une personne, et notre esprit commence à brûler du glucose pour essayer de combler les lacunes. Cela nous épuise.

Il est préférable de communiquer d'abord par e-mail ou par message. Si une réunion en ligne est inévitable, il est mieux d’encourager les gens à se joindre à la réunion en laissant leur caméra éteinte et leur microphone coupé, sauf s'ils ont besoin de parler ou d'être vus.

2. Partager un ordre du jour :

Si la préparation est importante pour les réunions en face à face, elle l'est encore plus pour les réunions en ligne où les distractions peuvent détourner l'attention. Avoir un ordre du jour permet de garder une réunion bien centrée. Il est essentiel de rester bref et précis, d’autant plus quand l’on sait que seulement 23 % des personnes accordent leur pleine attention lors d’une réunion, toujours selon la même étude.

3. Faire respecter les pauses :

Pour garder l’attention de ses collaborateurs il faut éviter de programmer des réunions à la suite les unes des autres et inciter à des pauses régulières, avec de l'exercice et des rafraîchissements, pour aider à stimuler l'énergie mentale. C'est une pratique particulièrement respectée au sein de plusieurs entreprises depuis le début de l’année, les collaborateurs voient leurs réunions Outlook par défaut réduites de 30 minutes à 25, et de 60 minutes à 50. Ces réductions des temps de réunions permettent d’aménager des pauses pour se détendre et améliorer l’expérience des salariés.

4. Établir de véritables blocs de temps de tranquillité :

Il s'agit de périodes où les réunions sont activement découragées. Cela permet aux employés de programmer et d'accomplir des tâches critiques sans aucune interruption. Selon l’étude Gartner, sur le sujet du télétravail, 42 % des travailleurs à distance ont admis qu'ils étaient plus efficaces dans leurs tâches s'ils disposaient de périodes de temps plus longues et sans distractions.

5. Donner aux collaborateurs la possibilité de refuser une réunion lorsque cela est nécessaire :

Il arrive de ne pas pouvoir participer à une réunion et d’avoir un impératif urgent à régler. Les collaborateurs doivent se sentir libres de ne pas pouvoir assister à une réunion si elle entre en conflit avec l'accomplissement de tâches critiques.

Cet article vous à plu ? Découvrez également nos 7 conseils pour gérer la productivité et relever de nouveaux défis : distanciation sociale et télétravail

Loading next article