SAP Concur se mobilise pour l’égalité et la parité femmes-hommes

SAP Concur France vient de dévoiler les résultats de son Index de l’égalité salariale Femmes-Hommes 2020 qui atteint 79/100. Un bilan positif pour une première année, l’objectif fixé par le Ministère du Travail étant un minimum de 75/100.

 

“Nous pouvons nous satisfaire de ce premier résultat même s’il nous reste encore des efforts à faire sur l’égalité salariale, mais aussi la parité hommes-femmes au sein de l’entreprise. Actuellement, SAP Concur France compte 36% de femmes dans ses effectifs, un chiffre plus important que la moyenne de notre branche, mais moindre par rapport à SAP Concur Monde (45%). Le secteur de l’IT peine encore à attirer les talents féminins ; nous devons nous faire mieux connaître et informer les étudiants que 70% de nos métiers ne nécessitent pas de formation technique, type ingénieur, majoritairement prisée par les hommes. Notre ambition est d’arriver à une parité totale d’ici à 2030”, commente Clotilde Nouhaud, directrice des ressources humaines de SAP Concur France.

 

L’Index de l’égalité salariale Femmes-Hommes mis en place par le gouvernement, est calculé chaque année à partir de 4 ou 5 indicateurs selon la taille de l’entreprise : rémunérations, augmentations, promotions, congés maternité, parité du top management. Il doit être rendu public et transmis à l’inspection du travail. En cas de résultat inférieur à 75 points sur 100, l’entreprise doit prendre des mesures.

En effet, si les entreprises de moins de 250 salariés affichent un résultat en deçà, elles doivent mettre en place des actions et des mesures pour corriger la situation dans un délai de trois ans sous peine de pénalité financière pouvant représenter jusqu’à 1% de leur masse salariale.

SAP Concur France n’a pas attendu la création de cet Index pour mettre la mixité et la parité au cœur de sa stratégie depuis plusieurs années. Au sein du groupe SAP, la filiale française s’investit dans plusieurs programmes en faveur de l’égalité femmes-hommes. Dans l’optique de lutter contre les inégalités de genres, SAP a créé depuis plusieurs années un pôle Diversity & Inclusion, a initié le programme Activating Men For Parity, mais participe également au mouvement mondial HeForShe.

Les salariés prennent part quant à eux à des actions concrètes. Ils participent notamment, via un programme de mentoring, à l’accompagnement des start-up à vocation sociale et solidaire ayant intégré l’incubateur de SAP. Depuis octobre 2019, certains collaborateurs travaillent avec Equally Work, une start-up visant à créer un monde du travail plus égalitaire pour les femmes et les minorités, et à rendre les entreprises technologiques plus attractives.

 

“Ce sujet n’est pas qu’une histoire de femmes, mais concerne tous les collaborateurs. Nous travaillons avec des personnes bienveillantes, qui n’ont pas d’intention de discriminer les femmes, mais il existe des pratiques culturelles très ancrées. Prenons un exemple concret. Après une réunion d’équipe en fin de journée, il arrive que les collaborateurs se réunissent pour un after work. Or, cela exclut bien souvent une majorité de femmes qui doivent aller chercher leurs enfants. Autre exemple : le congé parental que les hommes prennent encore peu aujourd’hui. Plus largement, nous souhaitons aller vers plus d’intégration - genres, cultures, handicaps, générations - et sensibiliser à plus de diversité dans l’entreprise”, ajoute Clotilde Nouhaud.

 

 

Loading next article