Quelle assurance prendre pour les voyages d'affaires ?

Que ce soit dans ses murs ou à l'extérieur, lorsqu'un salarié travaille pour un employeur, ce dernier est responsable de sa sécurité. S'il peut facilement contrôler les facteurs de risques au sein des bureaux, entrepôts, usines ou laboratoires, la question n'est pas la même en cas de déplacements professionnels. C'est la raison pour laquelle une assurance pour les voyages d'affaires est souvent indispensable afin que l'employeur fasse jouer son « duty of care », c'est-à-dire sa capacité à protéger ses collaborateurs.

Quels sont les déplacements professionnels concernés par les assurances ?

S'il est fréquent de disposer d'assurances pour les voyages d'affaires professionnels à l'étranger, sachez que des déplacements en France peuvent aussi être couverts. Ici, la question des frais de santé ne se pose pas vraiment, mais l'assurance peut couvrir des annulations dans les transports, des pertes de bagages ou encore des rapatriements (si un commercial a un accident de voiture à Marseille, il peut être rapatrié à côté de son domicile situé à Besançon, par exemple).

À l'international, l'assurance est très fortement recommandée, bien que non obligatoire. Selon les textes de loi, l’entreprise est responsable de ses employés envoyés en déplacement, même lorsqu'ils sont à l’étranger. Par conséquent, s’il arrive quelque chose à un collaborateur, la responsabilité de l'employeur pourrait être engagée. C'est donc pour limiter ces risques et mieux protéger les salariés que les entreprises souscrivent à des contrats individuels ou collectifs selon les besoins, les destinations et la fréquence des déplacements.

À noter que la pandémie de COVID-19 impose certaines restrictions. Alors qu'une hospitalisation en cas d'épidémie pourrait être couverte dans un pays où le virus circule peu, cela pourrait ne pas être le cas si le déplacement se situe dans un pays où les voyages sont fortement déconseillés.

Comme toujours avec les contrats d'assurance, il est important de bien lire et vérifier toutes les clauses et les conditions, surtout dans le cas de la pandémie avec une situation qui évolue constamment.

reprendre les déplacements professionnels

Feuille de route pour recommencer à voyager

Êtes-vous réellement bien préparé à reprendre vos voyages d’affaires ?

 

Quelle durée de séjour pour être couvert par une assurance professionnelle ?

Si chaque déplacement est différent, les assureurs distinguent généralement trois grandes catégories, avec des options propres à chacune :

  • Les contrats « courts », pour un voyage unique (de moins de 3 mois en général).
  • Les contrats à l’année qui couvrent le professionnel, quel que soit le nombre de déplacements. La couverture peut toutefois imposer certaines limites, comme le fait de ne pas voyager plus de 180 jours de voyage par an.
  • Les contrats de longue durée : on entre ici dans le cadre des assurances d'expatriation ou de détachement avec des garanties plus étendues pour couvrir les soins du quotidien, là où l’assurance voyage a plutôt vocation à couvrir les frais d’urgence. Un contrat de longue durée vous sera donc utile si, par exemple, vous envoyez un salarié développer une joint-venture en Chine pendant 6 mois.

Quelles sont les garanties d’une assurance voyage professionnelle ?

Chaque assureur possède ses propres formules et options, et il est important de comparer. La grande majorité des contrats conserve tout de même un socle de base, composé de 3 garanties :

  • La responsabilité civile à l’étranger qui couvre les dommages causés à autrui.
  • La prise en charge des frais médicaux et d’hospitalisation d’urgence (avec certaines limites ou des plafonds selon les pays ou les situations).
  • L’assistance rapatriement qui permet d’être rapatrié d’urgence en France si la situation le requiert (maladie, accident, décès d’un proche en France, fermeture inopinée des frontières, etc.).

Parce que le marché de l'assurance pour les déplacements professionnels est très concurrentiel, les grands acteurs en présence intègrent aussi de nombreuses autres garanties pour se différencier. Selon les contrats, elles peuvent être en option ou comprises dans le package de base. C'est notamment le cas d'une assurance en cas d'annulation de déplacement (y compris pour cause de COVID-19) ou en cas d'interruption de séjour. Certaines incluent aussi un capital décès du travailleur, la protection juridique à l’étranger, des garanties d’assistance en cas de perte ou vol des papiers ou des bagages, mais aussi la prolongation de la protection si le salarié souhaite rester sur place à titre personnel

Ainsi, un salarié qui passe 5 jours en déplacement sera aussi couvert s'il souhaite passer le week-end sur le lieu de son déplacement avant de retourner au bureau. Ce qu'on appelle le bleisure (contraction de business et leisure) est d'ailleurs un levier de motivation et de récompense qui peut être activé par les entreprises, à condition que les frais dépensés dans un cadre personnel ne fassent pas l'objet d'un remboursement professionnel.

Bien choisir une assurance pour un voyage d'affaires dépend donc de multiples facteurs (fréquence, destinations, acceptation du risque, etc.). Pour les entreprises dont les salariés sont fréquemment en déplacement, un contrat de groupe permet d'en faciliter la gestion et, selon le volume, d'économiser sur ses frais d'assurances. Dans tous les cas, pensez à comparer et négocier, sans négliger l'importance du risque encouru par vos salariés.

solution de gestion des déplacements professionnels

Gestion des voyages d'affaires

Faites de chaque déplacement professionnel une réussite.

 

Loading next article