De l'hypermobilité à la décélération : Portrait et ressentis d’Hélène Goumard, EMEA Solutions Principal SAP Concur

Hélène Goumard est EMEA Solutions Principal chez SAP Concur. Elle intervient principalement en support des équipes commerciales et marketing. Un job qui l’amène à voyager à travers l’Europe. Pour autant, Hélène a abordé la période de confinement avec confiance et sérénité. Comment s’est-elle adaptée à ce nouveau mode de travail ? Qu’est-ce que le confinement a changé pour elle ?

Trois ans après avoir rejoint SAP Concur, Hélène Goumard est aujourd’hui EMEA Solutions Principal. Elle intervient principalement en support des équipes ventes. Sa mission : s’assurer de la bonne adéquation entre les besoins clients et les solutions préconisées. Un job qui l’amène à voyager pour appuyer les forces commerciales locales, participer aux évènements marketings et animer le réseau de spécialistes travel au sein de la zone EMEA.

Hélène a abordé la période de confinement avec confiance et sérénité. A cela, deux raisons : l’entreprise, qui affiche une solidité financière rassurante, a fait le choix de garder tous ses collaborateurs à temps plein. Une décision qui l’incite à donner le meilleur d’elle-même. Autre élément clé, la société a depuis longtemps mis en place les outils digitaux nécessaires au travail à distance, où qu’elle se trouve. Chat, call, visio-conférence… habituée à les utiliser au quotidien, Hélène a pu passer en mode confinement sans conséquence sur son travail ni son efficacité. 

Des rapports plus authentiques 

Hélène reconnaît l’importance des rencontres pour nouer des relations. L’expérience lui a néanmoins prouvé une nouvelle fois que l’on peut gérer des projets sans se déplacer pour un résultat identique. La différence : susciter l’engagement demande plus d’efforts. Pour y remédier, rien de mieux que le contact visuel. Hélène allume donc plus souvent sa caméra. Une pratique qu’elle juge d’autant plus nécessaire face à des contacts moins à l’aise avec l’utilisation des outils digitaux.

Hélène note également une évolution dans le rapport aux échanges virtuels. Les chats sont essentiels pour pallier le manque de proximité lié à la distanciation sociale. La visioconférence nous rapproche un peu plus des autres en apportant plus d’authenticité dans les rapports. Récemment Hélène a remarqué une forme d’émancipation par rapport à l’image de soi. On s’affiche tel que l’on est. Au final, la situation a tendance à placer tout le monde sur le même pied d’égalité. Les échanges ne portent pas uniquement sur le business mais amènent plus d’empathie et mieux se connaître, ce qui permet d’aller plus loin dans le développement de partenariat.

« Un but sans plan n’est qu’un souhait » Antoine de Saint-Exupéry 

 Autre point bénéfique selon Hélène : la hausse des projets de fond repoussés habituellement par manque de temps. Une opportunité ! Encore faut-il passer du projet à l’exécution. En matière de gestion de projet, Hélène s’y connait. Adepte de la feuille de route, elle a développé au fil du temps sa propre méthode qu’elle emploie pour ses dossiers professionnels comme personnels. Son conseil : se fixer des objectifs quotidiens et hebdomadaires, prendre un sujet après l’autre, définir des livrables et points d’étapes, caler des points réguliers, équipe si besoin, pour en suivre l’avancement.

« La vie est trop courte pour rester inaperçue » Salvador Dalí 

Hélène est optimiste de nature. Face à la situation, elle relativise. Certes, elle déplore le manque de contacts avec ses collègues et les clients mais elle préfère s’attacher à regarder les avantages offerts par le confinement. Moins de temps dans les transports, l’opportunité de développer des projets, passer plus de temps avec son fils de neuf ans… en résumé, se mettre à l’écoute de soi et des autres. 

“J’espère que cette période de confinement nous rendra plus à l’écoute de notre planète, conscients de notre impact individuel mais aussi et surtout collectif. Pour ma part, je vais continuer à privilégier le train lorsque c’est possible, même si cela rajoute une à deux heures de transport supplémentaires. Je pense également revoir avec plus d'attention l’utilité de chaque déplacement et le mode de transport. Ce sera d’autant plus facile que SAP Concur et sa maison mère SAP sont très engagés dans cette initiative responsable.”, confirme Hélène

Un message positif qui démontre toute la force de la résilience.

Loading next article