Comment protéger mes collaborateurs en déplacement ?

Même pour les salariés les mieux organisés et les entreprises les plus diligentes, le risque zéro n'existe pas. Réduire la part de risque dans un déplacement professionnel est un travail que toutes les organisations doivent entreprendre afin d'assumer leur duty of care. Cette expression anglaise pourrait se traduire par « devoir d'attention » ou « devoir de diligence », et impose à toutes les organisations de faire ce qui est en leur pouvoir pour protéger leurs collaborateurs. En effet, lorsqu'un salarié est envoyé en mission à l'extérieur de son entreprise, que ce soit à 5 kilomètres ou à 5 000 kilomètres, celle-ci est responsable de sa sécurité comme s'il était en son sein. Sur le plan légal, c'est l’article L4121-1 du Code du travail qui oblige l'entreprise à prendre « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ». C'est pourquoi il est important d'être prêt et d'avoir des procédures actualisées en place afin de parer à toutes les éventualités.

Formez vos collaborateurs

Des formations de premiers secours sont régulièrement organisées dans les entreprises. En tant qu'employeur, vous pourriez faire en sorte que chaque collaborateur qui doit partir en déplacement sur certaines destinations, ou qui fait plus de X kilomètres par an doit suivre cette formation obligatoirement. C'est une formation qui peut sauver des vies, mieux prendre conscience de ses atouts et faiblesses, et qui peut s'utiliser dans de nombreuses circonstances.

Pour vos commerciaux qui sont régulièrement sur la route, vous pouvez également organiser des formations en lien avec la sécurité routière afin de les sensibiliser aux risques et aux bonnes pratiques pouvant inclure la conduite en condition difficile (neige, verglas, pluie…), les facteurs de baisse de vigilance, voire quelques notions fondamentales de mécanique en cas de besoin.

Pour les déplacements à l'international, l'entreprise peut aussi fournir des guides pratiques, organiser des formations à l’expatriation, des formations linguistiques, voire des séances de coaching interculturel.

Soyez à leur disposition 24h/24 en cas d'urgence

Chaque collaborateur qui part en déplacement doit pouvoir contacter une personne de l'entreprise en cas de problème, y compris un samedi à 2 heures du matin. Cela peut être une personne d'astreinte, ou plus raisonnablement, un service d'assistance fourni par l'entreprise afin d'intervenir pour tout problème (accident de voiture, retard d'avion, maladie, événement climatique ou menace terroriste, entre autres exemples).

Lorsqu'un collaborateur a besoin d'aide, l'information doit être ensuite immédiatement partagée selon le niveau de gravité. Un retard de train peut se traiter localement avec l'assistance, quand un soulèvement dans un pays étranger peut nécessiter de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour exfiltrer les collaborateurs concernés dans les meilleurs délais.

Évaluez les risques

Le Ministère des Affaires Étrangères français met à la disposition des voyageurs de très nombreux conseils pour tous les pays du monde. Même lorsque le risque semble normal, il est tout de même utile de bien se renseigner, en particulier sur les problématiques liées aux questions climatiques, sanitaires et sécuritaires.

Pour les voyages dans les zones à risque, il sera indispensable de sécuriser les déplacements des collaborateurs à l’étranger, leur lieu de travail et de vie, et d'organiser des procédures de gestion de crise. Il est aussi recommandé de souscrire des assurances spécifiques, en particulier pour les zones potentiellement dangereuses.

Faites confiance à votre application mobile

Une application de gestion de voyages est très utile pour réserver et valider un déplacement, tout en accélérant et fluidifiant le traitement des demandes et des remboursements. Ces applications peuvent aussi géolocaliser vos salariés et rendre de précieux services en cas de problèmes. Que votre salarié n'ait pas donné signe de vie depuis plusieurs jours, ou qu'il soit dans une situation problématique, l'employeur pourra le localiser afin de lui venir en aide, le cas échéant. L'application peut aussi contenir toutes les informations dont le salarié a besoin, incluant les contacts en cas d'urgence, des cartes pour s'orienter et les informations des services publics locaux.

 

La très grande majorité des déplacements professionnels se passent heureusement bien. Toutefois, il suffit parfois d'un accident ou d'une situation mal gérée pour que les choses dérapent. Non seulement l'entreprise doit assumer ses responsabilités au regard de la loi, mais en plus, son image et sa notoriété risquent d'être touchées. Avoir les bons processus en place est indispensable afin de protéger ses collaborateurs efficacement, car en dépit de toutes les technologies du monde, il est encore impossible de se passer des déplacements dans le monde professionnel.

 

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc “Comment répondre à vos priorités de la gestion des voyages et satisfaire vos employés ?” et à découvrir notre solution pour optimiser la gestion de vos déplacements et frais professionnels.

Loading next article