Voyages d'affaires : Le prisme techno éclaire les enjeux

Publié le 7 Décembre 2015 par Maxime Rabiller de La Lettre des Achats, n°244.


Concur dans La lettre des AchatsDans ce dossier spécial, le journaliste explique que les achats ont la mainmise sur la dépense voyages et s'interroge sur la menace que pourrait représenter la transformation digitale du déplacement professionnel pour le métier d'acheteur. 

Comme Maxime Rabiller le souligne, les questions de technologie et d'innovation passent au premier plan avec les évolutions des usages et des outils, l'émergence de nouveaux acteurs et les changements de canaux de réservation.

Dans cet article, vous retrouverez notamment des propos receuillis lors de la table ronde de Concur Fusion Exchange sur "La transition digitale du Voyage d'affaires", ainsi que la vision de Pierre-Emmanuel TETAZ, Managing Director Concur, sur la nouvelle corrélation entre acheteur et technologie.

Voici un extrait ci-dessous de ce dossier Voyages d'affaires :

Le choix d'un prestataire technologique est abordé comme un enjeu central, qui implique des interrogations sur la plate forme proposée : son intégration, ses évolutions à venir, sa capacité à gérer des voyageurs par dizaines de milliers, ou sa robustesse face à de tels flux de données.

Sans oublier l'accent sur la sécurité, en tète des préoccupations à l'heure du Cloud et du mode SAAS*. Ce regard ne s'applique plus seulement aux prestataires technologiques, à en croire Pierre-Emmanuel Tetaz :

Aujourd'hui, tout bon fournisseur se doit d'être au fait des problématiques IT, de pouvoir répondre aux interrogations de ses clients, ou de venir s' intégrer avec une plate-forme comme la nôtre.

C' est particulièrement vrai pour des acteurs traditionnels du type compagnie aérienne, chaine d'hôtel ou loueur de voitures, notamment s'ils s'essayent à la distribution directe. Mais aussi pour de nouveaux entrants, qui sont d'ailleurs souvent des acteurs 100% technologiques, comme Uber, AirBnB et autres défricheurs de la réservation de billets de train (CaptainTrain) ou de repas d'affaires (BusinessTable). 

 

>>> Article consultable en ligne pour les abonnés.

*SAAS = Software As A Service

Loading next article