Quand la technologie protège les entreprises et voyageurs d’affaires dans une économie toujours plus digitale.

La technologie protège les entreprises et voyageurs d’affaires

> Lire sur LinkedIn

A la lecture de l'article de GPO Mag, ce raisonnement logique me vient en tête : l’entreprise a un devoir de sécurité, la sécurité en cas d’open booking peut être assurée grâce aux nouvelles technologies, l’entreprise a donc le devoir d’adopter les innovations technologiques !

Je ne peux qu'appuyer Bertrand Mabille, executive vice-president France and Mediterranean countries chez CWT:

" la sécurité des voyageurs d’affaires est de mieux en mieux prise en compte dans les politiques voyage des entreprises. Ces dernières ont désormais intégré leurs obligations légales en la matière. Mais pour renforcer cette sécurité, les prestataires du voyage doivent poursuivre leurs efforts notamment autour de la gestion des réservations hôtelières. En effet, actuellement seules 30 à 50% des réservations hôtelières passent par les agences de voyages. « Dès lors que les réservations hôtelières sont réalisées hors du circuit de réservation de lentreprise, cela représente un risque de ne pas connaître le lieu d’hébergement de son collaborateur et de ne pas savoir où il se trouve en cas de problème. Leur sécurité n’est donc pas optimale ".

 

Actuellement, 28% des billets d’avion et jusqu’à 50% des nuits d’hôtel seraient réservés en “open booking”1 c’est-à-dire hors des circuits traditionnels (Agence de voyage et Outil de Réservation en ligne). Pour l’entreprise, ce sont autant de dépenses invisibles qu’elle ne maîtrise pas, et de collaborateurs qu’elle ne protège pas.

La technologie doit être un véritable support aux métiers de la sécurité et de la gestion des risques car sans un accès rapide aux données pertinentes, assurer la sécurité de tous les employés est impossible.

La solution TripLink de Concur permet de récupérer les données de réservation de vol, logement et transport, quelle que soit la plateforme de réservation. L’accès à ces données apporte une visibilité sur la dépense voyage avant même qu’elle n’ait eu lieu, ainsi l’entreprise peut à la fois assurer son devoir de prévention, et peut accompagner, suivre, alerter et porter assistance à ses collaborateurs en cas de nécessité ou de risque avéré.

Loading next article